Une histoire singulière

Au tout début !

A PLUSIEURS ON EST PLUS FORTS !

A la fin des années 70 un  service de Placement Familial de Paris connait d’importantes difficultés (demande de retrait de l’habilitation justice) . Il lance alors un appel à divers services de placements familiaux, afin d’échanger sur leur pratiques et bénéficier d’un éventuel soutien.

Le Placement Familial « Montjoie » du Mans, qui sera d’ailleurs lui même confronté à de graves problèmes au début des années 90, répond à cette invitation.

Ces rencontres sont bénéfiques et les deux services décident d’élargir leurs réflexions à d’autres Placements familiaux. Ils se réuniront deux fois par an au CREPS de Chatenay Malbry pendant deux jours, ceci pour permettre aux services de province de participer.

Dès la création de ces rencontres, la question de créer une association est envisagée et suscite entre ses membres des débats parfois vifs, qui dureront plusieurs années.
Certains veulent garder à l’état d’esprit d’un groupe informel et d’autres pensent que si l’on veut être entendu et conny, il fut créer une association.
En octobre 1987, à une très courte majorité, la décision est prise de créer une association. Une réunion des différents placements familiaux se tient peu de temps après. Une dizaine de personnes est désignée pour rédiger les statuts en vue de la constitution d’une Association Nationale regroupant les Placements familiaux.
Avant l’Assemblée Générale constitutive du 29 Avril 1988, le projet de statuts est adressé aux différents services de Placements familiaux avec trois propositions de nom. C’est celui de : Association nationale des placements familiaux (ANPF) qui fut retenu.

L’ANPF s’est fixée plusieurs objectifs :

  • Faire travailler ensemble tous les intervenants en PF – en pluri-professionnalité
  • Représenter les services de PF dans les discussions avec les pouvoirs publics.
  • Etre force de proposition.

Les services de PF étaient représentés, à l’époque par quelques personnalités, appartenant ou ayant appartenu au GELPFS : Groupe d’Etudes et de Liaison des Placements Familiaux Spécialisés. Le GELPFS a réuni des professionnels dès 1962, de toute la France, travaillant auprès d’enfants ou d’adolescents séparés de leur famille.

Le GRAPE : Groupe de Recherche et d’Action pour l’Enfance et l’Adolescence, créé en 1975, en est issu.

D’après ses statuts l’ANPF est ouverte à toutes les formes de Placement familial : enfants, adolescents, personnes handicapées adultes et personnes âgées.
En Novembre 1989, se tenait à Amiens le premier congrès de l’association sur le thème « Placement Familial des Personnes Agées et des Handicapés Adultes ». Ce congrès porté conjointement par l’ANPF  et l’Association Yves Le Febvre d’Amiens, a eu lieu peu après la publication de la loi du 10 Juillet 1989 relative à l’accueil par des particuliers, à leur domicile, à titre onéreux de personnes âgées ou handicapées adultes.

Après l’abandon du secteur « personnes âgées », faute de personnes pouvant le prendre en charge, de même qu’un peu plus tard celui des personnes handicapées adultes, les activités de l’association se sont recentrées au cours des années suivantes et jusqu’à maintenant sur la Protection de l’Enfance.